JO de Tokyo : la facture grimpe, les incertitudes demeurent

Lors de sa visite mi-novembre, le président du CIO Thomas Bach s’était montré optimiste par rapport à la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo l’été prochain. Néanmoins, les incertitudes restent nombreuses sur la manière dont ils pourront être organisés voire sur le fait qu’ils pourront avoir lieu, pour les plus sceptiques.  La décision concernant la présence de spectateurs pendant les Jeux, par exemple, dépendra des résultats d’épreuves tests qui seront organisées au mois de mars.

En attendant d’y voir plus clair, les organisateurs viennent d’annoncer une nouvelle estimation des coûts supplémentaires générés par le report en 2021. Après que la presse japonaise ait révélé un premier budget de 200 milliards de yen pour le report de l’événement, les organisateurs ont ensuite estimé qu’il faudrait ajouter 100 milliards de yen pour l’ensemble des mesures liées à la protection contre le coronavirus.

Le surcoût total devrait donc s’établir autour de 300 milliards de yen, même après avoir déduit les 230 millions de yen d’économies déjà annoncés et essentiellement liés à la simplification des fêtes et autres événements autour des JO. Ces 300 milliards de yen viennent donc s’ajouter aux chiffres astronomiques du budget initial des Jeux de Tokyo.

Selon le Japan Times, le budget initial des Jeux était calculé autour de 1,35 billion de yen répartis entre les trois partenaires principaux, avec 603 milliards de yen à la charge du comité d’organisation, 597 milliards de yen pour la métropole de Tokyo et 150 milliards de yen pour le gouvernement japonais.

Dans un contexte général de crise économique, il reste à voir comment les trois partenaires vont se répartir les coûts supplémentaires et quelle sera la réaction de l’opinion publique japonaise, dont les derniers sondages montraient déjà un enthousiasme modéré par rapport à la tenue des JO.

Lexique  : des sommes astronomiques

« Ces 300 milliards de yen viennent donc s’ajouter aux sommes astronomiques du budget initial des Jeux de Tokyo ».

L’astronomie, c’est la science des étoiles. En astronomie, on étudie et on mesure la position des planètes, des étoiles, leurs déplacements, etc. Et comme les distances sont très grandes, les nombres utilisés pour les mesures sont aussi très grands. Il y a par exemple, 225 000 000 de kilomètres entre la Terre et Mars (en moyenne), la vitesse de la lumière est de 299 792 458 mètres par seconde. Les budgets sont énormes également. Ainsi, celui de la NASA pour 2020 est de plus de 20 000 000 000 dollars. 

Bref, dès qu’on parle d’astronomie, on se retrouver avec des nombres élevés, avec beaucoup de zéros. Par extension donc, une somme astronomique est donc une somme extrêmement élevée.

Grammaire : voire (pour renchérir sur une précédente affirmation)

« Néanmoins, les incertitudes restent nombreuses sur la manière dont ils pourront être organisés voire sur le fait qu’ils pourront avoir lieu, pour les plus sceptiques« . 

L’adverbe « voire » (ne pas confondre avec le verbe « voir ») permet de renchérir sur une affirmation qui vient d’être faite, c’est à dire l’amener à un niveau supérieur et lui donner un sens plus fort

Dans le cas de cette phrase dans l’article, l’affirmation est « les incertitudes restent nombreuses sur la manière dont ils pourront être organisés ». Les incertitudes portent donc sur la manière d’organiser les Jeux. Mais certaines personnes, les plus sceptiques, pensent que les Jeux n’auront peut être pas lieu. Pour ces personnes, l’incertitude est donc à un niveau supérieur. Elle ne porte plus sur la manière d’organiser les Jeux, mais sur l’existence même des Jeux

L’adverbe « voire » nous permet de faire la liaison entre les deux idées et de souligner le fait que la deuxième de la phrase se situe à un niveau supérieur à la première partie de la phrase. On exprime souvent cette idée en utilisant l’adverbe « même« . Par exemple : 
« Néanmoins, les incertitudes restent nombreuses sur la manière dont ils pourront être organisés et même sur le fait qu’ils pourront avoir lieu, pour les plus sceptiques« . 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »