JR East et JR West dans le rouge

Japan Railways East et Japan Railways West, les deux géants du rail japonais, ont publié le même jour la semaine dernière un avertissement sur leurs prochains résultats annuels. Durement touchés par la crise du corona virus, les comptes des deux sociétés vont largement basculer dans le rouge en fin d’année.

JR East prévoit un résultat négatif de 418 milliards de yen (3,4 milliards d’euros) cette année, après un bénéfice de 198 milliards de yen l’an dernier. De son côté, JR West annonce des pertes à hauteur de 240 milliards de yen (1,9 milliard d’euros), à comparer avec un résultat positif de 89 milliards de yen l’année dernière.

Comme les salariés japonais travaillent de plus en plus depuis leur domicile, le trafic quotidien et les recettes liées aux cartes d’abonnement sont en nette baisse. La baisse est encore plus importante pour les trains grandes lignes comme le Shinkansen, dont les revenus dépendent très largement des touristes étrangers. Le chiffre d’affaires de JR East et JR West a ainsi chuté de moitié en août.

Dans ce contexte difficile, les deux sociétés ont commencé à prendre des mesures d’économie : congés temporaires ou réduction des budgets marketing par exemple. Elles ont aussi annoncé qu’elles allaient avancer l’heure de départ des derniers trains d’une demi-heure à partir de l’an prochain. JR East étudie également la possibilité de développer une activité « transport de marchandises » pour remplir les wagons vides de ses trains à grande vitesse.

Malgré la mise en place de ces mesures d’économie, il semble difficile que les deux entreprises redeviennent bénéficiaires à court terme. D’après leurs estimations, le trafic des métros et trains de banlieue devrait rapidement revenir à 70-80% de son niveau normal mais la reprise s’annonce bien plus longue et difficile pour les trains grandes lignes.

Lexique : basculer dans le rouge

« Durement touchés par la crise du corona virus, les comptes des deux sociétés vont largement basculer dans le rouge en fin d’année. »

En finance ou en comptabilité, quand une société est dans le rouge, cela veut dire que son résultat financier est négatif. Le montant des dépenses est supérieur au montant des encaissements (ou chiffre d’affaires). C’est donc une utilisation similaire au  赤字 japonais.

On utilise aussi facilement cette expression pour une personne, dont le compte en banque présente un solde négatif.  Par exemple : 
J’ai beaucoup trop dépensé ce mois-ci, je suis dans le rouge à la banque.
J’ai beaucoup trop dépensé ce mois-ci, mon compte est dans le rouge

À l’origine, une bascule est une pièce longue (une planche par exemple) à deux extrémités. Quand une extrémité se lève, l’autre s’abaisse. Comme certaines balançoires pour enfant. « Basculer » signifie donc ici tomber brusquement, passer rapidement de haut en bas. C’est bien le cas de JR East et JR West qui étaient bénéficiaires l’an dernier, mais qui « basculent dans le rouge » cette année. 

Grammaire : exprimer la cause avec « comme »

« Comme les salariés japonais travaillent de plus en plus depuis leur domicile, le trafic quotidien et les recettes liées aux cartes d’abonnement sont en nette baisse. »

« Comme » est une conjonction de subordination qui sert ici à exprimer la cause. Elle est suivie d’une phrase à l’indicatif. En général avec « comme », la subordonnée est placée avant la principale : la cause précède le résultat. On place une virgule entre les deux parties.

C’est l’inverse quand on utilise « parce que ». Dans ce cas, le résultat est placé avant la cause :
Le trafic quotidien et les recettes liées aux cartes d’abonnement sont en nette baisse parce que les salariés japonais travaillent de plus en plus depuis leur domicile.

« Comme » sert également à comparer deux éléments identiques :
JR East, comme JR West, a annoncé des résultats négatifs.

Plus rarement, on utilise aussi « comme » pour exprimer la simultanéité de deux actions :
Comme je faisais mes courses au supermarché, j’ai vu mon voisin.’

Crédit photo : David Dibert (Pexels)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »