Le Black Friday reporté d’une semaine en France

Depuis le reconfinement en France, les tensions sont vives entre les différents acteurs du commerce (grande distribution commerce en ligne, petits commerces) et le gouvernement. Après les négociations sur l’ouverture des magasins et la définition des produits « essentiels » en début de mois, la question du Black Friday s’est retrouvée au cœur des débats la semaine dernière.

Venu des États-Unis, le Black Friday est une période de promotions qui est devenue populaire en Europe et en France depuis une dizaine d’années. De nombreux produits sont alors vendus avec des remises importantes, en particulier pour les produits électroniques. Selon Les Échos, le Black Friday est même devenu le deuxième pic de consommation en France avec un total de 6 milliards d’euros de ventes, dont 20% sur internet. De nombreux consommateurs profitent en effet du Black Friday pour faire leurs achats de Noël en avance.

Les promotions en France devaient commencer dès le 27 novembre mais les petits commerçants, toujours fermés à cause des mesures de protection sanitaire, et le Ministère de l’Économie avaient appelé la grande distribution et le commerce en ligne à un report des opérations commerciales.

En début de semaine dernière, après que les grandes chaînes de supermarchés Carrefour et Leclerc aient accepté de décaler leurs promotions « Black Friday », tous les regards se sont portés vers le géant américain du commerce en ligne Amazon. Dans une interview à la télévision française jeudi dernier, le directeur général d’Amazon France a annoncé que le groupe acceptait lui aussi de reporter son Black Friday en France, à condition que les magasins puissent ouvrir avant le 1er décembre.

Le Black Friday sera donc décalé d’une semaine en France et débutera le 4 décembre.

Lexique : un pic 

« Selon Les Échos, le Black Friday est même devenu le deuxième pic de consommation en France avec un total de 6 milliards d’euros de ventes, dont 20% sur internet ».

Le mot « pic » désigne à la fois un oiseau (au bec long et pointu), un outil à bout pointu, et une montagne dont le sommet est aussi pointu.

L’image du pic montagneux est sans doute la plus claire pour notre explication.  En montagne, un pic est donc un sommet dont la pente est très raide. Vu de loin, le sommet de la montagne forme un « V » à l’envers avec une pointe très aigüe. 

Quand on analyse avec un graphique l’évolution dans le temps d’une donnée, par exemple la consommation, la courbe du graphique va prendre la forme d’un pic quand la consommation augmente rapidement puis baisse rapidement. On dit alors qu’on a un pic de consommation.

Voir l’image ci-dessous pour un pic montagneux et un pic de consommation. 

Grammaire : à condition que (poser une condition)

« Dans une interview à la télévision française jeudi dernier, le directeur général d’Amazon France a annoncé que le groupe acceptait lui aussi de reporter son Black Friday en France, à condition que les magasins puissent ouvrir avant le 1er décembre ».

La conjonction « à condition que » permet d’exprimer une condition obligatoire pour la réalisation certaine de quelque chose. Dans le cas de la phrase d’exemple : 
1. La condition obligatoire est : l’autorisation de l’ouverture des magasins avant le 1er décembre
2. Si et seulement si cette condition est réalisée, alors Amazon France accepte de reporter son opération de promotion Black Friday

On dit dans ce cas qu’Amazon pose ses conditions pour le report de son Black Friday. 

Attention : « à condition que » est suivi d’un subjonctif (ici subjonctif présent du verbe pouvoir à la 3ème personne du pluriel -> « puissent »). On peut exprimer la même idée avec « si« , mais dans ce cas on utilise un temps de l’indicatif

Par exemple : 
« J’accepte de vous faire une remise sur le prix si vous augmentez la quantité commandée ». (si + indicatif)
« J’accepte de vous faire une remise à condition que vous augmentiez la quantité commandée » (à condition que + subjonctif)

L’expression « sous réserve que » s’utilise comme « à condition que » mais est un peu plus formelle :
« J’accepte de vous faire une remise sous réserve que vous augmentiez la quantité commandée » (sous réserve que + subjonctif)

 

Crédit photo : Alexandra Grabowska, Eberhard Grossgasteiger (Pexels)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »