Le français Valéo teste sa technologie de véhicule autonome au Japon

Selon un article de Nikkei Asia, l’équipementier automobile Valéo a effectué en novembre dernier des tests d’une voiture autonome de niveau 4 à Odaiba, près de Tokyo. La voiture s’est déplacée seule sur des routes ouvertes au public, respectant les règles de circulation et en particulier l’arrêt aux feux rouges. Un ingénieur de la société française était à bord du véhicule, prêt à intervenir en cas de danger.

L’autonomie des véhicules est mesurée sur une échelle allant du niveau 0 (pas d’autonomie) au niveau 5 (autonomie totale, en toutes circonstances). Le niveau 4, testé par Valéo, correspond à une voiture totalement autonome, mais dans des zones limitées ou dans des conditions particulières.

Scala, le système développé par Valéo, envoie des faisceaux lumineux autour du véhicule, créant ainsi une carte en 3D qui permet d’identifier les obstacles fixes ou mobiles, comme par exemple les autres voitures, les cyclistes, les piétons, etc. Le test effectué à Odaiba en novembre a également permis d’utiliser pour la première fois les signaux radios envoyés par des feux de circulation.

Valéo a été la première société à développer en 1991 un système d’aide au stationnement fonctionnant par ultrasons. Elle est aujourd’hui le leader mondial dans les systèmes d’aide à la conduite. Selon son site internet, Scala est le seul système de conduite autonome qui réponde aux normes de l’industrie automobile, qui soit installé sur des voitures déjà commercialisées et, surtout, qui soit produit en série.

Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 19,5 milliards d’euros en 2019 avec un résultat opérationnel de 2,5 milliards d’euros. Au Japon, Valéo emploie 16 000 personnes dans 16 usines et 5 centres de recherche et développement.

Le Japon est un des pays les plus avancés en matière de conduite autonome, le gouvernement développant un programme spécifique pour encourager les innovations technologiques. En fin d’année dernière, le pays avait été le premier à autoriser la mise sur le marché d’un véhicule autonome de niveau 3.

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez un email à chaque nouvel article Parlons ビジネス (une fois par semaine).

Lexique : produire en série

« Selon son site internet, Scala est le seul système de conduite autonome qui réponde aux normes de l’industrie automobile, qui soit installé sur des voitures déjà commercialisées et, surtout, qui soit produit en série ».

Une série est une suite ou une succession de plusieurs choses identiques ou qui se ressemblent. Par exemple, une série télévisée est une succession d’épisodes d’une même histoire. On peut aussi parler des tristement célèbres tueurs en série, qui commettent une succession de crimes identiques ou qui se ressemblent. 

Produire un objet en série, ici le système Scala pour Valéo, cela veut donc dire que l’on produit une quantité importante de cet objet. On est donc dans une situation de production industrielle. On utilise souvent l’expression « production en série » par opposition avec la production d’un prototype, c’est à dire d’une version de test d’un produit. 

Une série limitée est une autre expression utilisant le mot « série ». On est ici entre le prototype et la production industrielle. Une série limitée est une production avec un nombre d’objets supérieur à un mais limité par rapport à la production normale de ce même produit. C’est parfois le cas quand deux marques collaborent ensemble. Par exemple (fictif) :
« Honda va lancer une série limitée de son modèle Legend, en partenariat avecc Hello Kitty ». 

 

Grammaire : le seul qui + subjonctif 

« Selon son site internet, Scala est le seul système de conduite autonome qui réponde aux normes de l’industrie automobile, qui soit installé sur des voitures déjà commercialisées et, surtout, qui soit produit en série ».

Dans une proposition relative (ici « qui réponde aux normes de l’industrie automobile »), on utilise généralement le subjonctif après des superlatifs (le meilleur, par exemple) ou des adjectifs comme le seul, le premier ou le dernier.  

L’utilisation de l’indicatif à la place de subjonctif n’est cependant pas impossible. Si j’écris « Scale est le seul système de conduite autonome qui répond aux normes de l’industrie automobile », l’affirmation est très forte. Cela veut dire que c’est un fait absolument certain et que je l’ai constaté moi-même. 

Comme dans cette phrase, je cite en fait le site internet de Valéo, l’utilisation du subjonctif est obligatoire.

Photo : site internet Valeo

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »