Le verre japonais MiYoSmart freine la myopie chez l’enfant

Hoya Vision Care, le fabricant japonais de verres de lunettes, vient de lancer en France son verre MiYoSmart Vision. Destiné aux enfants myopes, ce verre a été récompensé par un prix lors du concours annuel organisé par Silmo Paris, le salon international de l’optique.

MiYoSmart apporte en effet une innovation technique importante. Non seulement il corrige les effets de la myopie mais aussi il freine sa progression, grâce à une technologie développée en collaboration avec l’université polytechnique de Hong Kong. Après une étude de deux ans, le fabricant annonce que le développement de la myopie est freiné dans 60% des cas.

La myopie progresse de façon extrêmement rapide. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, une personne sur trois dans le monde est aujourd’hui myope et ce ratio devrait atteindre une personne sur deux d’ici à 2050. Les enfants sont particulièrement touchés du fait de la surutilisation de leur vision de près liée au temps passé devant des écrans et à l’augmentation des études, et du trop faible temps passé dehors.

Le phénomène est particulièrement important en Asie, où le verre MiYoSmart est commercialisé depuis plus de deux ans déjà. La France est le premier pays en Europe dans lequel Hoya lance cette innovation.

Hoya Vision Care, qui vient de nommer le Français Alexandre Montague comme PDG, est le deuxième plus grand fabricant de verres de lunettes dans le monde derrière le leader franco-italien EssilorLuxottica. La société japonaise est implantée en France depuis une vingtaine d’années, avec une unité de production en région parisienne ce qui lui permet de bénéficier du label Origine France Garantie. au 

Lexique : surutilisation

« Les enfants sont particulièrement touchés du fait de la surutilisation de leur vision de près liée à l’utilisation des écrans et à l’augmentation des études, et le trop faible temps passé dehors ».

Le mot « surutilisation » est l’addition du préfixe « sur » et du mot « utilisation » ». Le préfixe « sur » signifie « au-dessus » et indique généralement un excès. « Surutilisation » signifie donc une utilisation excessive, c’est à dire que les enfants utilisent trop leur vision de près. 

Parmi les mots les plus utilisés qui contiennent le préfixe « sur », citons : la surconsommation, la suralimentation, le surendettement, le surlendemain, surestimer, surligner, surmonter, etc. 

Une liste très complète est disponible sur Wikipedia

Attention : on n’écrit pas « sur-utilisation » mais bien « surutilisation ». Le préfixe « sur » n’est pas suivi d’un tiret. Par contre, le préfixe « sous » qui a le sens opposé est suivi d’un tiret : la sous-alimentation, la sous-utilisation, sous-estimer, etc. 

 

Grammaire : non seulement… mais… 

« Non seulement il corrige les effets de la myopie mais aussi il freine sa progression, grâce à une technologie développée en collaboration avec l’université polytechnique de Hong Kong ». 

Dans cette phrase, je donne deux qualités du verre MiYoSmart : 1. il corrige les effets de la myopie 2. il freine la progression de la myopie. J’aurais très bien pu écrire :
« Il corrige les effets de la myopie et freine aussi sa progression ».

L’utilisation de la formule « non seulement…mais aussi » permet ici de mettre en avant le second argument, en l’opposant au premier. En effet, le fait que « le verre corrige les effets de la myopie » est un argument attendu. « Corriger les effets de la myopie » est la fonction habituelle du verre. Mais, ce verre va plus loin puisqu’il permet aussi de freiner la progression de la myopie. 

Dans l’article, j’utilise la formule « non seulement… mais aussi’ entre deux verbes. On peut également trouver cette construction avec des noms ou des adjectifs :
« Ce verre corrige
non seulement la myopie, mais aussi la presbytie ». (nom)
« Ce verre est
non seulement fin mais aussi incassable » (adjectif)

 

Crédit photo : Andrea Piacquadio (pexels)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »