Téléphonie mobile : les prix vont baisser au Japon

Les annonces se succèdent dans le secteur japonais de la téléphonie et les prix des forfaits internet mobile, parmi les plus élevés au monde, vont sans doute largement baisser dans les prochains mois. Dès son élection au poste de premier ministre, Yoshihide Suga avait mis le feu aux poudres en annonçant qu’il faisait de la baisse des prix de l’internet mobile un des premiers objectifs de son nouveau gouvernement.

L’annonce avait entraîné le rachat de 100% de Docomo, le leader du marché, par son actionnaire principal NTT afin de retirer l’opérateur d’internet mobile de la Bourse de Tokyo et de revoir sa stratégie. En début de semaine, la presse économique japonaise a révélé que NTT Docomo allait bientôt annoncer le lancement d’un forfait low cost à 3 000 yens par mois incluant 20 gigaoctets de données mobiles.

Les deux principaux concurrents de Docomo, KDDI et Softbank, proposent également des forfaits d’entrée de gamme autour de 4 000 yens par mois, lancés eux aussi après l’arrivée au pouvoir du nouveau premier ministre. Mais jusqu’à présent, très peu de consommateurs ont choisi ces nouvelles offres, car les deux opérateurs facturent des frais supérieurs à 15 000 yens pour ceux qui souhaitent changer de forfait.

La semaine dernière, le ministre des Communications a remis la pression en s’étonnant lors d’une conférence de presse que de tels frais s’appliquent quand les clients veulent changer de forfait, alors qu’ils restent chez le même fournisseur. 

Selon le journal Nikkei, Docomo n’appliquera pas ces frais de changement de forfait pour ses clients qui basculeront vers son offre low cost. Il est probable que ses concurrents s’aligneront sur cette pratique et que l’offre de téléphonie mobile soit transformée en profondeur en 2021.

Lexique  : mettre le feu aux poudres

« Dès son élection au poste de premier ministre, Yoshihide Suga avait mis le feu aux poudres en annonçant qu’il faisait de la baisse des prix de l’internet mobile un des premiers objectifs de son nouveau gouvernement ».

Le mot « poudre » a plusieurs sens. Il définit ,entre autres, une matière explosive. Donc, le sens premier de « mettre le feu aux poudres » est tout simplement de provoquer une explosion en mettant en contact le feu (allumette, …) et la poudre explosive. 

Dans son sens imagé, « mettre le feu aux poudres » signifie donc déclencher une « explosion », dans le sens d’une réaction violente, en faisant quelque chose. Et, si l’on met le feu aux poudres quelque part (une société, un groupe, un marché, une entreprise, …), c’est qu’il y avait là une situation explosive

Dans le cas de la phrase de l’article :
1. la situation explosive est un marché (téléphonie mobile) où les prix sont maintenus à un prix très élevé de manière artificielle.
2. le premier ministre met le feu aux poudres sur ce marché en déclarant que les prix sont trop élevés et qu’ils doivent baisser.

Grammaire : afin de (le but)

« L’annonce avait entraîné le rachat de 100% de Docomo, le leader du marché, par son actionnaire principal NTT afin de retirer l’opérateur d’internet mobile de la Bourse de Tokyo et de revoir sa stratégie ».

« Afin de » est une des prépositions qui permettent d’exprimer le but (l’objectif) et est toujours suivi d’un verbe à l’infinitif (ici « retirer »). Il répond à la question « Pour quoi faire ? » ou « Dans quel but ? ». 

Dans le cas de cette phrase d’exemple : 
1. NTT a racheté 100% de Docomo
2. Pour quoi faire ?
3. Afin de retirer l’opérateur de la Bourse de Tokyo et de revoir sa stratégie

On peut exprimer la même idée de la même façon en utilisant les prépositions « pour » « en vue de » et « dans le but de« . 
« L’annonce avait entraîné le rachat de 100% de Docomo, le leader du marché, par son actionnaire principal NTT pour/en vue de/dans le but de retirer l’opérateur d’internet mobile de la Bourse de Tokyo et de revoir sa stratégie ».

 

Crédit photo : Adrianna Calvo (Pexels)

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

ARTICLES RECENTS

Pause de Pâques

Je fais une petite pause pour les vacances de Pâques. Rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle publication. Photo :

CONTINUER »